Chroniques & ArticlesLa Team

Quentin Lecomte tire le bilan de son début d’année 2015

Coucou les gens,

Cela fait un petit moment que je n’avais pas écrit sur ce blog. Pas grand-chose d’intéressant à raconter avant et je n’aime pas trop parler pour ne rien dire !
Vous ne m’avez pas trop vu sur le circuit live depuis quelques semaines, j’espère que je vous ai manqué ! C’était un choix volontaire que je vais vous expliquer maintenant, tout en détaillant le programme chargé des prochains mois.

Cela n’a échappé à personne, mais mon année 2014 a été médiocre. J’en ai déjà parlé à de nombreuses reprises et je ne vais pas revenir dessus. Même si je ne suis pas entièrement satisfait, j’estime avoir perdu des coups clés pendant les tournois que j’ai deeprun, qui auraient tout changé au moment de faire les bilans si je les avais gagnés donc pas de raison de trop s’y attarder…

Le début de l’année 2015 a été mauvais, j’ai été très déçu de Deauville et depuis si j’ai joué quelques tournois mon volume a été assez faible. Je n’ai rien pu faire ni au WPT Bruxelles, ni à l’Unibet Open Copenhague (où j’ai été éliminé top-two contre brelan avec 30bb mais au final j’aurais peut-être pu fold ma main même si c’était difficile…).
Je suis ensuite parti disputer les WSOP Marrakech, très bel événement qui a vocation à se développer et devenir incontournable à l’avenir. J’ai été éliminé proche de l’argent sur le 500€ avec KK contre AK dans un pot à plus de 2 fois la moyenne, puis le Main Event s’est très mal déroulé et enfin j’ai perdu AK contre KQ dans un pot assez gros sur le High-Roller. Un séjour à oublier et qui a été difficile à encaisser.

J’ai donc décidé de ne pas aller jouer l’EPT Malte et d’aller à l’UDSO Cannes à la place où je me suis encore fait «suckout» deux fois dans des gros pots (mais où je suis très content de mon niveau de jeu) avant de faire un long break pour jouer un peu plus online et penser à autre chose qu’au poker.
Je me suis contenté de l’Unibet DSO Rozvadov et du BPT Nice lors des deux derniers mois, et encore Nice c’était plus pour le soleil que pour le poker !
A ceux qui se demandent pourquoi je n’ai joué ni l’EPT Malte ni l’EPT Monaco, je répondrai que vu mon état d’esprit au moment de ces tournois je ne me sentais pas forcément prêt et au niveau pour des tournois aussi relevés ! Il est parfois important de faire des choix et de ne pas insister quand les choses ne se passent pas bien pour mieux repartir de l’avant.

J’ai donc passé presque deux mois sans jouer de tournois live, pendant ce temps j’ai fait plein de choses intéressantes, j’ai fait beaucoup de sport (de la course à pied), j’ai rejoué un peu online en MTT et en cash-game Omaha et j’ai joué en cash-game live. L’idée est de retrouver de la motivation et un état d’esprit positif loin de la variance, des tournois live sans pour autant perdre la main. Je suis plutôt satisfait, parfois c’est agréable de ne pas avoir un avion ou un train à prendre pendant quelques semaines et de rester plusieurs jours consécutifs chez soi. Je me sens totalement prêt pour les échéances qui arrivent à savoir :

– Unibet DSO Saint-Amand (22-25 Mai)
– WPTN Cannes (28-31 Mai)
– Unibet Open Glasgow (6-9 Juin)
– Unibet DSO la Grande-Motte (18-21 Juin)

J’étais ensuite supposé partir à Las Vegas. Dans tous les cas je ne serais pas parti longtemps car je n’ai pas beaucoup aimé cette ville l’année dernière. Mais il y a le Main Event et je comptais donc partir deux semaines pour le jouer. Aujourd’hui je suis moins sûr de m’y rendre. Si vous avez bien lu ce que j’ai écrit auparavant j’ai ressenti le besoin de souffler un peu et après un mois de Juin chargé je ne suis pas certain que Vegas soit une bonne idée. J’ai la chance d’avoir un sponsor compréhensif et qui me suit dans les décisions que je prends et donc de pouvoir changer mon planning, même si des tournois étaient prévus dans mon contrat (comme par exemple le Main Event). C’est une chance énorme dont je suis conscient et j’essaye de faire les choix que j’estime les meilleurs. Ma carrière est loin d’être finie et ma priorité est de retrouver la confiance et les résultats positifs avant de retourner à l’assaut des tournois les plus difficiles. Le principal objectif est de retrouver cela avant le début de la prochaine saison EPT (fin Août à Barcelone) et je travaille tous les jours (mon jeu et mon mental) dans cet optique. Si Vegas ne fait pas partie du plan tant pis, les priorités sont ailleurs.

Néanmoins je ne ferme pas totalement la porte, si au dernier moment je me sens d’y aller et que j’en ai l’envie, il n’est pas du tout exclu que je saute dans un avion.
En attendant je publierai au cours du mois qui arrive quelques articles ici-même pour vous tenir au courant de l’évolution des tournois qui arrivent et de mon état d’esprit.

A très vite !
Quentin Lecomte – Team Pro Unibet.fr.

Crédit photo : Christian Zetzsche, Unibet DSO, Facebook…

Répondre