Category

Day-3-UDSO-Lloret-de-Mar

Christian Fernandez, la loi du plus fort

30 Juin 2019 - 20:10 - Status posted by Maxime Arnou

Intouchable : tel pourrait être l’adjectif pour décrire Christian Fernandez dans cette finale du Main Event UDSO Lloret de Mar 2019. En effet, le Sudiste aura littéralement marché sur la table durant quatre heures, écrasant un à un ses concurrents. Jugez plutôt : Christian s’est chargé lui-même d’éliminer ses six derniers adversaires en table finale !

Pourtant, Christian a mis un peu de temps avant de lancer la machine, lui qui avait entamé les hostilités en tant que chipleader, un cheveu devant Joaquin Garcia. Puis le Français s’est détaché en sortant Patrice Chamarre (7e), puis Frédéric Cantier (6e) et Joaquin Garcia (5e) dans la foulée. Après l’élimination du dernier Espagnol de ce tournoi, Christian possédait plus de 60% des jetons en circulation. Bon prince, il a malgré tout accepté de dealer avec ses trois derniers adversaires, leur laissant à chacun 7300 € et se contentant lui de 10 000 €, alors que le prizepool de base assurait 13 540 € au vainqueur. Les quatre survivants ne jouaient alors plus que pour le titre.

A partir de là, les éliminations de Michael Duché (4e) et André Comemale (3e) ne furent qu’une formalité pour Christian. Et s’il a brièvement perdu le chiplead lors du heads up contre Antoine Medeschini, qu’il avait pourtant débuté avec une très confortable avance, la machine Rodriguez est invariablement repassée en tête pour finir par l’emporter sur une main anecdotique, alors que les deux joueurs voulaient en finir.

Au moment de revenir sur cette finale, Christian nous assurait que pour lui, le tournant du match avait eu lieu en début de journée : « Je savais que la seule qui pouvait m’atteindre était l’Estonienne (Kelly Limonova, 3e en jetons au départ de la TF). Pour moi, c’était la plus dangereuse. Elle voulait me jouer, et on a disputé un coup important rapidement : je savais que si je le gagnais, je serai tranquille. Ça c’est bien passé, j’ai pris 500 000 sur le coup et elle est sortie peu après. » D’ailleurs, glissons un petit mot sur Kelly Limonova, qui termine donc 9e pour 1100 € : l’Estonienne n’a pas démérité dans ce tournoi, et on aurait aimé la voir tenir un peu plus longtemps aujourd’hui.

Pour en revenir à Christian, le Catalan nous expliquait que tout s’était passé comme sur des roulettes : « Je n’ai pas eu de problèmes particuliers dans cette finale, pas de moments difficiles. J’ai touché beaucoup de cartes, eu pas mal de chance, sans prendre beaucoup de risques. A quatre joueurs restants, j’ai accepté de dealer parce que j’ai l’habitude de le faire, et parce que ce n’était pas si moche, même pour moi. »

Un deal qui lui a assuré 10 000 €, une somme que ce retraité, qui joue au poker depuis dix ans, va certainement réinvestir dans d’autres tournois : « Je joue des épreuves de 150 à 500 € tous les weekends, assure t-il. Je viens d’ailleurs jouer chaque mois le tournoi mensuel de Lloret, que j’ai déjà gagné, et je viens tous les ans pour le DSO, c’est un endroit qui me convient bien. J’habite à la frontière française, donc je joue beaucoup à Peralada et à Barcelone aussi. Je bouge toute l’année, de Marrakech à Vegas où je suis resté une semaine en 2019. Les Américains sont assez frileux, ce n’est pas très dur, du coup j’ai remporté deux tournois en une semaine, ça m’a payé mon voyage ! » Même s’il relativisait l’importance de ce titre UDSO, le volubile Christian Fernandez aura également marqué ce tournoi de sa bonne humeur et de sa gouaille, et nul doute qu’on le reverra très bientôt sur le circuit, pourquoi pas sur la DSO Cup de La Grande-Motte dans deux semaines.

Concernant cette étape de Lloret, elle aura évidemment été décevante en terme d’affluence (86 entrées à 550 € pour le Main Event, dont 15 re-entries), mais a accouché d’un festival à échelle humaine, où les habitués comme les qualifiés ont pu passer un bon moment. On devrait d’ailleurs en retrouver quelques-uns lors de la prochaine étape de l’Unibet Deepstack Open, qui se déroulera à Gujan-Mestras du 21 au 25 août prochain. Amis lecteurs, merci de nous avoir suivis et rendez-vous dès le 12 juillet sur le Blog Unibet Poker pour le coverage de la DSO Cup La Grande-Motte !

Les résultats du Main Event UDSO Lloret de Mar

Buy-in : 550 € – 86 entrées (dont 15 re-entries)
Prizepool de 42 140 € – 9 places payées

Vainqueur : Christian Fernandez 10 000 €*
Runner-up : Antoine Medeschini 7300 €*
3ème : André Comemale 7300 €*
4ème : Michael Duché 7300 €*
5ème : Joaquin Garcia 3000 €
6ème : Frédéric Cantier 2500 €
7ème : Patrice Chamarre 2000 €
8ème : Charles Vidal 1500 €
9ème : Kelly Limonova 1100 €

*après un deal à quatre


Le vainqueur en compagnie de son ami Basil Chantzis, qui représentait Texapoker, partenaire de l’UDSO, à Lloret

Antoine Medeschini runner-up

30 Juin 2019 - 19:05 - Status posted by Maxime Arnou

L’issue du duel final entre Christian Fernandez et Antoine Medeschini ne faisait guère de doute. Pourtant, alors qu’on pensait le scénario déjà écrit d’avance, tout ne s’est pas vraiment déroulé comme prévu… Après avoir débuté le duel avec un désavantage en jetons de plus de sept contre un, Antoine Medeschini a joué crânement sa chance, commençant par doubler avec 9-6 contre A-J, pour grimper à 1 700 000. A la faveur d’autres coups gagnés, il passait ensuite à 2 000 000, puis 2 600 000, volant à ce moment le fauteuil de chipleader à Christian, patron incontesté du tournoi depuis le début de la finale. Et si le miracle se produisait ?

Mais il était dit que Christian ne resterait pas malchanceux très longtemps : à la faveur d’un duel K-9 contre K-6 à tapis préflop, il repassait largement devant Antoine. Mais celui-ci trouvait encore un double-up avec son fameux 9-6, qui gagnait cette fois-ci contre K-7, à l’issue d’un board . Visiblement, les deux joueurs souhaitaient en terminer rapidement, vu l’absence d’enjeu financier dans ce duel.

Et au bout de 35 minutes d’affrontement, Christian partait une nouvelle fois à tapis, avec . Antoine décidait de payer avec… , et le board tombait comme une évidence, à l’image du tournoi de Christian : un flop :10c, un turn qui donnait l’avantage à Medeschini… et une river , qui lui permettait de contrefaire les deux paires d’Antoine !

Antoine Medeschini, qui aura été discret mais surtout efficace durant ce tournoi, termine donc deuxième pour un gain de 7300 €, son second résultat seulement en tournois live !

Christian Fernandez est donc le grand vainqueur de Main Event UDSO Lloret de Mar 2019 !

Heads up final : Fernandez vs Medeschini

30 Juin 2019 - 18:51 - Status posted by Maxime Arnou

Il est 17h30 au Gran Casino Costa Brava, et il ne reste que deux joueurs en course dans ce Main Event UDSO. Alors qu’il n’y a plus d’enjeu financier, Christian Fernandez (à gauche) part largement favori pour le titre avec un tapis de 3 700 000, contre un maigre 500 000 chez son adversaire Antoine Medeschini (à droite), qui détient 13 blindes ! Le duel pourrait vite connaître son épilogue…

Comemale pas dominant

30 Juin 2019 - 18:40 - Status posted by Maxime Arnou

Quelques instants plus tard, c’est André Comemale qui se fait emporter par la tornade Christian Fernandez, qui va d’ailleurs peut-être donner son prénom au prochain ouragan américain. Le vétéran shove 500 000 avec une paire de Huit, et Christian paye avec A-7. Pas la peine de vous faire un dessin, un As arrive tout de suite au flop… « Pourtant, je tirais la flush jusqu’au bout », déplore André.

Au moment de faire le bilan de ce Main Event, qui lui rapporte donc la somme de 7300 € (son plus gros gain en tournois live depuis 2015), André avoue qu’il aurait aimé un field plus conséquent (pour rappel, le Main Event a enregistré 86 entrées) : « C’est un tournoi qui aurait mérité plus de participants, il y avait un bon état d’esprit. Je tiens aussi à féliciter un grand Monsieur, Christian Fernandez, qui a accepté de partager les gains. Je lui ai même proposé de prendre les 13 450 € de la première place, mais il a refusé… Concernant mon propre tournoi, j’ai beaucoup souffert après la fin du Day 1, que j’avais terminé avec 160 000. » André Comemale, très respecté par ses adversaires et qui a d’ailleurs endossé le rôle de médiateur/banquier sur ce tournoi quand il a fallu discuter argent, a donc prouvé qu’il fallait encore compter avec lui à une table de poker. Il ajoute une 64ème ligne Hendon Mob à son palmarès.

Duché douché

30 Juin 2019 - 18:04 - Status posted by Maxime Arnou

On savait que la phase de 4-handed n’allait pas durer longtemps… Quelques minutes après la reprise du jeu, Christian Fernandez relance à 125 000 (blindes 20 000/40 000 Bouton Ante 40 000), et Michael Duché 3-bet shove pour un total de 400 000, avec A-Q. Christian suit avec une paire de Cinq et trouve directement un brelan au flop, avant qu’une inutile Dame n’arrive à la river…

« De toute façon, il n’y avait plus d’enjeu financier, c’est ce qu’il fallait faire », explique Michael. Concernant mon tournoi, tout s’est très bien passé jusqu’aux demi-finales, où j’étais chipleader en arrivant à table. A partir de là, j’ai dégringolé, pour arriver shortstack en finale. Quand j’ai passé la bulle, je me suis dit que ce tournoi était pour moi. » Et on peut dire que Michael n’aura pas démérité dans cette finale, où il était revenu d’entre les morts et pouvait espérer se mêler à la lutte pour le titre. Jusqu’à ce qu’il croise la route de Christian Fernandez… Michael repart donc chez lui plus riche de 7300 €, ce qui constitue le second plus gros gain de sa carrière en tournois live.

Deal à quatre : plus que le trophée en jeu !

30 Juin 2019 - 17:51 - Status posted by Maxime Arnou

Après une longue pause de 15 minutes, les quatre survivants se sont accordés sur un deal. En effet, Christian Fernandez, malgré son énorme chiplead, a accepté qu’une partie des gains de la première place (13 540 €), qui lui semblait promise, soit redistribuée à ses trois adversaires. Au final, les quatre joueurs sont arrivés au deal suivant, alors qu’il restait 31 900 € de prizepool à se partager.

Christian Fernandez : 10 000 €
Michael Duché, Antoine Medeschini, André Comemale : 7300 €

Il n’y a donc plus d’argent en jeu dans ce tournoi, les quatre survivants vont seulement s’affronter pour le titre et le trophée. Avec trois joueurs à moins de 20 blindes, les tapis devraient voler rapidement !

Christian Fernandez fait sa loi

30 Juin 2019 - 17:22 - Status posted by Maxime Arnou

Deux mains, deux éliminations : tel est le bilan de Christian Fernandez dans le dernier quart d’heure de cette finale !

Tout d’abord, il trouve 7-7 et relance à 125 000 en début de parole. En big blind, Fred Cantier découvre deux beaux As et 3-bet à 255 000. Suivi par Christian. On vous laisse découvrir le flop : 7-7-2… Autant dire que les tapis volent rapidement au milieu, et que Fred, largement couvert par son adversaire, ne touche aucun As salvateur sur le turn et la river. Frédéric Cantier quitte le Main Event un peu énervé par ce coup, et on le comprend : ce n’est jamais facile de se faire éliminer d’un tournoi avec les Pocket Rockets en main, d’autant plus en table finale. Peut-être que le gain de 2500 € récompensant sa 6ème place suffira à apaiser sa colère, d’autant qu’il s’agit de son premier résultat important en tournois live.

Dans la foulée, c’est-à-dire sur la main suivante, c’est Joaquin Rodriguez qui pousse son tapis de 345 000 au milieu, soit 11 blindes, en position UTG+1. Tout le monde passe jusqu’à Christian, qui paye tout de suite avec . L’Espagnol,, muni de , va devoir passer ce coinflip pour survivre… Sa main tient sur le flop et le turn … Vous l’aurez deviné : Christian, inarrêtable, touche un de ses outs sur la river, une en l’occurrence. Joaquin Garcia encaisse 3000 € pour sa 5ème place.

Après ce coup, Christian passe à 2 700 000, soit plus de 60% des jetons en circulation à quatre joueurs left ! Autant dire qu’un énorme boulevard s’ouvre à lui…

Antoine Medeschini a demandé une petite pause pour se remettre de toutes ces émotions, et tout le monde semblait content de casser la dynamique de Christian… Accordé. Mais la clock tourne toujours… Les joueurs essayaient aussi de discuter d’un deal.

Chamarre largué

30 Juin 2019 - 16:47 - Status posted by Maxime Arnou

Un quart d’heure après le retour du break, c’est au tour de Patrice Chamarre de prendre sa chance préflop pour ses dix dernières blindes, avec une paire de Six. Deux crans plus loin, Christian Fernandez paye avec deux Valets, et reste devant à l’issue d’un tableau 8-A-3-2-9. Patrice Chamarre termine donc 7ème de ce Main Event pour un gain de 2000 €, une ligne de plus à un palmarès déjà bien fourni (25 lignes Hendon Mob depuis 2009). « Jouer au poker, je ne fais que ça, précise Patrice. J’étais à Monaco, à Cannes, après je vais à Barcelone et Prague pour l’EPT… » 19ème de l’UDSO Cup ici-même l’an passé, Chamarre sera donc parvenu à améliorer son meilleur score à Lloret. Nul doute qu’il reviendra l’année prochaine…

Christian Fernandez conforte son chiplead avec 1 800 000.

La folle remontée de Duché

30 Juin 2019 - 16:10 - Status posted by Maxime Arnou

Les tapis payés commencent à s’enchaîner dans cette finale. Michael Duché, encore lui, s’est ainsi retrouvé à caller préflop les 210 000 jetons de Patrice Chamarre, qui détenait 9-9. Avec 7-7, il ne parvient pas à gagner son 20/80, et permet à son adversaire de doubler.

Nous le retrouvons ensuite à la relance depuis le bouton, et seul Antoine Medeschini défend sa big blind en ajoutant les 35 000 jetons demandés. Ce dernier check le flop , et Michael mise 90 000. Antoine check-raise alors à tapis, et Michael snap pour ses derniers 330 000 avec pour deux paires ! Antoine se voyait beau avec , mais doit s’incliner suite à l’apparition d’un turn . Il tombe à 400 000 tandis que Michael, qui pour rappel n’avait que 245 000 il y a 1h45, passe à 700 000. Décidément, tout va très vite dans cette finale…

Les sept joueurs restants sont partis en pause pour dix minutes. Ils reprennent la partie aux blindes 15 000/30 000 Bouton Ante 30 000 pour un average à 614 286.

Vidal vidé

30 Juin 2019 - 15:56 - Status posted by Maxime Arnou

Peu après, c’est Charles Vidal qui se retrouve en difficulté. Car oui, un coinflip perdu fait très mal vu les profondeurs de tapis effectives… Ce coinflip, Charles l’a perdu avec 10-10 contre K-Q chez Frédéric Cantier, pour tomber à 100 000 jetons tout rond, ce qui ne représentait plus que 4 blindes au level 22 (blindes 10 000/25 000 Bouton Ante 25 000)… Alors quand il découvre en fin de parole peu après, Charles fait logiquement tapis. Juste à sa gauche, Michael Duché paye, et les blindes passent. L’ex-shortstack possède les American Airlines… Le croupier sort un flop , et un sur le turn qui donne un peu d’espoir à Charles… Mais la river est un inutile .

Charles Vidal, qualifié online pour 50 € sur Unibet.fr, encaisse 1500 € et multiplie donc son investissement de départ par 30. « J’étais venu avec 550 € au cas où, mais finalement ça ne m’a pas servi, se réjouissait l’homme à la casquette. Sur ce tournoi, je reviens de loin. Je suis tombé à 20 000 après avoir perdu full contre carré au Day 1B, aux blindes 1000/2500. Personne n’aurait misé sur moi. Sinon, c’est un peu frustrant d’être éliminé quand on ne fait pas beaucoup de live… » Charles repart malgré tout avec le sourire, et va pouvoir aller encourager son cousin (qui joue le Bounty Progressif), ce dernier l’ayant bien soutenu dans le rail durant le Day 2.

Oh my god, they killed Kelly !

30 Juin 2019 - 15:33 - Status posted by Maxime Arnou

Kelly Limonova était la dernière femme en course dans ce Main Event, et elle possédait même le troisième tapis au départ de la journée. Mais vu la moyenne peu élevée, on savait que la donne pouvait changer à tout moment…

Tombée à 195 000, soit dix blindes suite au coup perdu (et raconté dans le post précédent) contre Christian Fernandez notamment, l’Estonienne voit André Comemale relancer UTG. Au bouton, elle décide de 3-bet shove avec . Les blindes passent, et comme on pouvait s’y attendre, André est armé jusqu’aux dents avec . Le board est finalement fatal à Kelly, qui nous quitte au bout d’une heure de jeu dans cette finale. Première éliminée de la TF, elle encaisse 1100 €, le premier palier du payout de ce tournoi, et ne semblait pas avoir de regrets au moment de quitter l’aire de jeu. Kelly aura fait montre d’un talent certain durant cet UDSO Lloret… Quant à André, il grimpe à 560 000.

Les Bleus à la fête

30 Juin 2019 - 15:19 - Status posted by Maxime Arnou

En ce début de finale, la table reste assez sage : les joueurs vont voir des flops, sans se mettre en danger préflop, et n’engagent pas leurs jetons avec des mains marginales, surtout les Français. Cela nous donne l’occasion d’assister à quelques showdowns sympathiques…

Par exemple, Christian Fernandez nous raconte qu’il a relancé au cut-off, payé par Kelly Limonova en BB. Christian c-bet le flop 3-3-7, payé par l’Estonienne. Le turn 7 est checké, et Christian fait face à une très grosse mise de 200 000 sur la river 4. Il décide de call avec 9-9, et Kelly muck son jeu. Elle tombe à moins de 250 000.

Antoine Medeschini ne fait pas beaucoup de bruit depuis le début de ce tournoi, mais mine de rien, il vient de se hisser dans le top 3 de la finale

Peu après, c’est Joaquin Garcia qui ouvre à 45 000 UTG, payé par Antoine Medeschini juste à sa gauche. L’Espagnol envoie 55 000 sur le flop , payé par le Français. Le turn est un , et après réflexion, Joaquin mise 140 000. Mais Antoine place alors un min-raise à 280 000, se laissant 10 000 jetons derrière. Joaquin décide de faire tapis, et Antoine suit prestement. Les jeux sont révélés : chez l’Espagnol, et chez le Français, qui possède les nuts et un redraw nuts ! La river est d’ailleurs un qui assoit définitivement son avantage… Antoine grimpe dans le top 3 de cette finale avec un tapis de 1 000 000, tandis que Joaquin tombe à 350 000.

Une chose est claire, ce début de finale tourne décidément à l’avantage des Français…

Départ idéal pour Michael Duché

30 Juin 2019 - 14:47 - Status posted by Maxime Arnou

Tous les Français étaient là à l’heure en ce début d’après-midi : il faut dire qu’une partie d’entre eux n’avait plus trop de jetons… D’ailleurs, le premier à bouger dans cette finale fut le shortstack officiel Michael Duché.

Suite à un open d’André Comemale au cut-off, Michael, qui ne possède pas plus de 12 blindes, complète sa BB avec . Il trouve un très beau flop K-6-J, et se contente de payer le c-bet à 60 000 du vétéran. Le turn est un 5, et Michael check encore, poussant André à miser 100 000. Michael relance pour l’intégralité de ses derniers jetons, soit 115 000, et André call avec . Drawing dead, il voit le croupier poser un inutile 10 river, et laisse Michael remonter à 500 000. « Back in the business ! » se réjouit-il.

Du coup, André n’a plus grand-chose, et décide sur la main suivante d’open-shove ses derniers 160 000 avec A-8. Payé par Kelly Limonova depuis les blindes avec K-Q, il double à l’issue d’un tableau 7-4-J-7-6 pour remonter à 360 000. L’Estonienne chute à 375 000.

Début du Day 3 : la table finale est lancée !

30 Juin 2019 - 14:17 - Status posted by Maxime Arnou

Il est bientôt 14 heures au Gran Casino Costa Brava et la table finale du Main Event UDSO Lloret de Mar 2019 va débuter dans quelques minutes ! Les neuf finalistes sont en train de s’installer en table, avant de reprendre la partie au début du level 21 (blindes 10 000/20 000 Bouton Ante 20 000) : il restait 47 minutes à jouer dans ce niveau à la fin du Day 2, mais le floor manager a décidé de redonner 13 minutes en plus aux joueurs, pour compenser le temps perdu pendant la phase de main-par-main notamment. Tout le monde est assuré d’encaisser 1100 €, mais les finalistes viseront mieux : le trophée (une belle ceinture de boxe UDSO) et les 13 540 € promis à la gagne…

Christian Fernandez est chipleader, tandis que Michael Duché est shortstack. L’analyse des forces en présence est à retrouver dans notre dernier post du Day 2. Pas un bruit ne règne à table à part le cliquetis des jetons… Place à la concentration, place au jeu !

La composition de la table finale :

Siège 1 : Charles Vidal (France) 295 000 (15 Big Blinds)
Siège 2 : Michael Duché (France) 245 000 (12 BB)
Siège 3 : Kelly Limonova (Estonie) 545 000 (27 BB)
Siège 4 : Joaquin Garcia (Espagne) 770 000 (38 BB)
Siège 5 : Antoine Medeschini (France) 500 000 (25 BB)
Siège 6 : Frédéric Cantier (France) 270 000 (13 BB)
Siège 7 : Patrice Chamarre (France) 410 000 (20 BB)
Siège 8 : André Comemale (France) 385 000 (19 BB)
Siège 8 : Christian Fernandez (France) 780 000 (39BB) (chipleader)

Le chipcount de la finale :

Christian Fernandez 780 000
Joaquin Garcia 770 000
Kelly Limonova 545 000
Andre Medeschini 500 000

Moyenne : 477 778

Patrice Chamarre 410 000
André Comemale 385 000
Charles Vidal 295 000
Frédéric Cantier 270 000
Michael Duché 245 000

Le prizepool du tournoi :

Vainqueur : 13 540 €
Runner-up : 8500 €
3ème : 6000 €
4ème : 4000 €
5ème : 3000 €
6ème : 2500 €
7ème : 2000 €
8ème : 1500 €
9ème : 1100 €

Début du Day 3 ici à 14h

28 Juin 2019 - 15:08 - Status posted by Unibet

Retrouvez le coverage du Final Day ici à 14h