La TeamNews

Alexandre Reard avance au Jour 3 du Main Event WSOP 2018

By 8 juillet 2018 décembre 10th, 2018 Aucun commentaire
Le Team Pro Unibet disputait ce vendredi 6 juillet le Jour 2C du Main Event des World Series of Poker 2018. Résumé d’une longue journée au Rio.

C’est dans l’Amazon Room qu’Alexandre Reard a pris place pour ce deuxième jour de compétition, dans le tournoi le plus prestigieux au monde. Alors que 1 131 joueurs se sont qualifiés à l’issue du Jour 2AB, 3 480 personnes faisaient leur retour pour le Jour 2C avec au programme cinq niveaux de deux heures de jeu. Objectif, être là pour la réunification des troupes, samedi au Jour 3. Retour sur cette journée, niveau par niveau.

Niveau 6, blindes 300/600 ante 100

C’est un départ rêvé que prenait le Francilien. Dès la première main de la journée, un joueur shortstack poussait son tapis de 10 500 (sur des blindes 300/600) under the gun, payé une fois par le bouton, avant qu’Alex ne découvre une paire de Dames depuis la petite blinde. Notre Team Pro décidait de relancer à 23 000 pour isoler le joueur à tapis, faisant ainsi passer le bouton. Ses Dames resteront devant le Roi-Valet adverse pour lui permettre de grimper à 90 000 d’entrée de jeu. « J’ai disputé pas mal de petits pots, j’ai eu du mal à me mettre dedans mais maintenant ça va », confiait Alexandre Reard au premier break de la journée.

Niveau 7, blindes 400/800 ante 100

Malheureusement pour lui, la reprise ne fut pas à son avantage. « J’ai open à 1 700 en milieu de parole avec Valet-9 de pique, payé par la petite blinde, puis j’ai 3 barrels à 1 700, 4 000 et 13 000 sur un board Roi-8-8 avec deux piques, turn 10, river 2. Mon adversaire a payé avec une paire de 4. » Un coup d’arrêt pour le 16e du Main Event WSOP 2017, qui chute à 60 000. Pour mieux se relever quelques minutes après.

Alors que la clock affiche 35 minutes à jouer dans ce niveau, Alex va grimper à 150 000 après deux coups importants. Après une ouverture UTG+1, il décide de just call au cut-off avec une paire de 3, puis de payer le continuation-bet adverse à 2 500 sur un flop 10-3-4 avec deux carreaux. Sur la doublette du 10 à la turn qui donne un full à notre représentant, les deux joueurs check. Puis sur un Valet de carreau à la river, amenant la couleur, Alex va miser 5 000 puis payer le check raise à 16 000 de son opposant. A raison puisque le joueur UTG+1 ne pourra retourner mieux qu’une paire de 2.

Avec désormais 90 000 jetons devant lui, le Team Pro Unibet décide d’ouvrir à 2 800 en petite blinde avec As-Valet off et de payer le 3-bet de la BB à 5 500. Sur un flop Valet-10-6 avec deux piques, Alexandre check call une mise de 5 500, idem pour un bet à 20 000 sur un As à la turn. Les deux joueurs vont check une brique à la river et le Français retournera la main gagnante pour passer à 150 000 jetons.

Juste avant la pause déjeuner, Alex Reard reperdait quelques plumes pour redescendre à 115 000. « J’ai open UTG+2 à 1 800 avec Dame-9 de cœur, payé deux fois. Puis j’ai c-bet à 3 600 sur un flop 10-4-5 avec deux piques et un cœur, payé à nouveau deux fois, envoyé 7 400 sur un 3 de cœur à la turn, payé une fois, et enfin fait 14 000 sur un 2 de pique river. Mon adversaire m’a payé avec As-5 de carreau. »

Niveau 8, blindes 500/1 000 ante 100

Au retour de la pause, les montagnes russes continuaient pour Alex avec plus de 160 000 au milieu du niveau 8. Et c’est avec 250 000 jetons qu’il terminait ce niveau, grâce à un pot 3-bet remporté. Alex ouvrait puis payait le 3-bet adverse avec As-Dame « suité » en mains et après un check général sur le flop As-Valet-8, il reprenait le lead à 11 000 sur une Dame qui ouvrait un tirage couleur à la turn avant de renvoyer une barrel à 19 000 sur une brique river, payé.

Niveau 9, blindes 600/1 200 ante 200

Pas le même sort pour Aurélie Reard du côté de la Brasilia Room. La femme d’Alexandre, longtemps pointée aux alentours des 70 000 jetons, tombait à 30 000 après un coup à tapis préflop perdu paire de 10 contre As-10, un As frappant la turn. Comme à son habitude, sa moitié continuait de s’engager dans beaucoup de pots pendant ce niveau, souvent à son initiative, mais stagnait à un confortable stack de 250 000 jetons avant la dernière pause de la journée.

Niveau 10, blindes 800/1 600 ante 200

Alors qu’Aurélie trouvait un double-up salvateur pour revenir à plus de 60 000 jetons, Alexandre Reard se contentait de gérer pour la fin de journée. Après avoir éliminé un shortstack sur un flip paire de Valets contre As-Roi, le Team Pro Unibet concluait ce Jour 2C à 302 700 ! « On veut la même chose pour demain », lançait Alexandre avant de rejoindre son épouse. Rendez-vous demain 11h (20h heure française) pour le Jour 3 de cette épreuve si prestigieuse. Allez Alex !

F.M.

Répondre