La TeamNews

« Mon EPT Barcelone » par Nicolas Dervaux

By 10 septembre 2013 septembre 16th, 2013 Aucun commentaire

C’était la rentrée !

Après de bonnes vacances au mois d’août bien méritées loin du poker, je décidais d’effectuer ma « rentrée » la semaine dernière en terre catalane pour l’EPT.

Le 12ème EPT de ma carrière se déroulait dans un lieu qui m’évoque d’agréables souvenirs poker…Barcelone et son superbe casino face à la mer.

Plus de 1200 joueurs se sont donnés rendez-vous générant un prizepool d’environ 6.000.000€ dont 900.000€ promis au vainqueur. Bref, de quoi être motivé pour une reprise 🙂

Sous les couleurs de la Team Unibet, je débute donc le Day1 à une table relativement facile vu la qualité du field. Je monte les jetons tranquillement pendant 5 ou 6 heures et mon stack avoisine les 37K quand les ennuis commencent…

Nous sommes aux blinds 200/400 et ma chute se déroulera en 10 minutes.

Acte 1 : Une petite claque
Tout d’abord une confrontation préflop où je perds 6000 avec :Qx :Qx en abandonnant sur un 4bet à 14000 (le vilain me montrera :Kx :Kx ).

Acte 2 : Envie de vomir
La main suivante, je relance 1000 avec :5x :5x en position UTG +2. Le joueur au cut-off raise 2800 et la big blind dégaine une cartouche à 5800. Je suis contraint de fold et l’autre joueur paie. Flop :5x :5x :Kx .
Relance, tapis, payé ! Que de regret d’avoir couché préflop. Ah ! Si on connaissait les flops à l’avance…

Acte 3 : Direction les soins intensifs
3 mains plus tard, relance du joueur UTG (stack à 28K) à 1200 que je call au bouton avec :3x :3x (stack à 30K).
Flop :4x :4x :3x et il continue son agression à 2300. Pour prendre un maximum de value, j’opte pour la relance à 4900. Il me fixe et se met à réfléchir longuement et décide de monter les enchères à 10800.
Je call mourant (mais ravi intérieurement) et le turn est dévoilé…un :Jx .
A peine la carte dévoilée, mon adversaire hurle « All in ».
Il n’a même pas le temps de pousser tous ses jetons au milieu que j’annonce payé !
Je montre serein mon full et il esquisse soudain une mine décontenancée en montrant sa paire de 7 pour 2 paires… La river se découvre et je vois apparaître un :7x . Trop sick…

Acte 4 : Achevez moi…
Juste après ce superbe 4 outs river, me voilà à l’agonie. J’ouvre :Kx :Jx et décide de pousser mes deux malheureux jetons de 1000. Un joueur avec :Ax :Kx me paiera et m’éliminera après un board sans surprise.

On va donc essayer de se rattraper prochainement avec un autre superbe tournoi… L’Unibet Open de Cannes qui se déroulera du 19 au 22 septembre.

A bientôt pour de nouvelles aventures qui j’espère seront un peu plus longues.. 🙂

Nico « La Turtle »

Répondre